• Scènes de caserne Scènes de caserne
    Pose et distraction
  • Manuel du bon soldat Manuel du bon soldat
  • Ecole de la Maréchalerie Ecole de la Maréchalerie
    Saumur 1910
  • 4ème régiment du Génie 4ème régiment du Génie
    Epinal en 1909

Généalogie militaire


Conscrit, réformé, exempté, engagé

Découvrez qui était votre ancêtre, à quelle guerre il a pu participer.

Vaillant soldat, a t'il été décoré ?

Peut-être est il mort pour la France !

Tarifs (TTC)

Généalogie de votre ancêtre militaire au 19è

  • conscription                                          83 €

 

 

  • carrière militaire                                  638 €

 

Découvrez le détail de ses services et des corps d’armée auxquels il a pu appartenir

La conscription ou le service militaire obligatoire

C'est la réquisition par un État d'une partie de sa population afin de servir ses forces armées.

Pour la petite histoire
Faisant suite aux armées de mercenaires utilisées jusqu'à la fin du XVIIIe siècle et précédant l'armée de métier, la conscription moderne a été principalement développée par la Révolution Française avec la fameuse levée en masse de l’An II (22 septembre 1793 au 21 septembre 1794).
Cette loi permettra à Napoléon Bonaparte d'alimenter les armées jusqu'en 1815 (700 000 hommes en 1794, 380 000 en 1797) rendant ainsi obligatoire le service militaire de tous les français âgés de 20 à 25 ans.

Texte de la Loi Jourdan-Delbrel du 19 fructidor an VI (5 septembre 1798)

« Tous les Français nés la même année forment une « classe », et à l'âge de 20 ans révolus doivent être inscrits ensemble (c'est-à-dire « conscrits ») sur les tableaux de recrutement de l'armée. En temps de paix, le gouvernement peut n'appeler qu'une classe, ou même qu'une fraction de classe. La durée du service militaire en temps de paix est fixée à cinq ans. »

Le principe de cette loi « Tout Français est soldat et se doit à la défense de sa Patrie » devait rester en vigueur à travers tous les régimes jusqu'en 1997. La parution de la loi 97-1019 au Journal Officiel porte réforme du Service National et instaure la suspension de la conscription, pour tous les jeunes nés après 1979 : elle est remplacée par la JAPD, Journée d’Appel à la Préparation de la Défense.

Les conscrits, avant d'être incorporés, passaient une visite médicale devant un conseil de révision. C'est là que tout se jouait car pour l'époque, c'était partir pour 5 ou 6 ans !

 

  • Ils étaient réformés : L'exemption, ou réforme, se basait sur des critères physiques. La taille d'abord : il fallait mesurer plus de 1,54 mètre pour être pris. Suivaient les difformités des membres, fréquentes à cette époque, et encore la faiblesse de constitution et les problèmes de vue, les signes de déficience mentale. L'index droit coupé exemptait le conscrit du service car il était inapte au tir, ce qui incitait à des mutilations volontaires. S'ajoutait l'état de la denture qui devait permettre de déchirer les étuis de papier contenant la poudre à fusil, dosée au coup par coup.

 

  • Ils étaient exemptés : La loi Jourdan exemptait les hommes mariés ou veufs avec enfants. Des lois, particulièrement celle de 1872, contribueront à élargir les motifs de dispense aux familles déjà marquées par les prélèvements militaires ainsi qu'à certaines professions notables, particulièrement les enseignants et les ecclésiastiques. Des sursis d'incorporation pouvaient être accordés aux conscrits en raison des travaux saisonniers. Pourtant, tous les conscrits qui avaient tiré un "mauvais numéro" ne partaient pas ; la loi de fructidor an VII (août 1799) leur permit de se faire remplacer, possibilité renouvelable en cas de levées successives.

Conscription de votre ancêtre

Découvrez ce qu'à 20 ans votre ancêtre a pu faire dans l'armée. Il a fait partie de ces hommes de troupe dont le service militaire était obligatoire d’une durée variant d’une époque à une autre.

  • ses actes d'Etat Civil
  • les documents d'archives militaires : conscription, tirage au sort, registre matricule, contingent

 

Généalogie militaire de votre ancêtre au 19ème

Reconstitution de la carrière militaire de votre ancêtre

  • ses actes d'Etat Civil
  • les documents d'archives militaires : conscription, tirage au sort, registre matricule, contingent
  • recherche de décoration militaire
  • historique des corps d'armée
  • quelques extraits du journal de marche de son contingent (guerre 14-18)